Langages des fleurs: Le Lys

Non classé

0 Commentaires

Les langages des fleurs

Les langages des fleurs vous permettra de prendre soins d’elles. Ainsi donc nous continuons notre balade avec vous dans la recherche de la compréhension  sur les langages des fleurs que véhiculent certaines fleurs populaires et tombons sur l’Histoire de la fleur: le Lys. Quand il s’agit d’offrir des fleurs, les bouquets de lys sont classés parmi les classiques, les incontournables.

Lys ou Lis : quelle orthographe ?

Le mot « Lis » désigne la fleur et « Lys » est réservé aux blasons héraldiques. Toutefois, le mot lys est communément utilisé pour la fleur.

Le Lis : quelle origine ?

Originaire de Syrie et du Liban, les Grecs appelaient le lys la « fleur des fleurs ». Lors de banquets, on cousait des pétales de lys bout à bout pour faire des nappes précieuses. La mythologie grecque associe la fleur de lys au lait de la déesse Junon. Un jour, pendant que Junon nourrit son fils Héraclès au sein, l’enfant laisse échapper deux gouttes du lait divin. Une goutte se répand dans le ciel et devient la voie lactée, l’autre tombe sur terre et fait naitre le lis.

Les langages des fleurs

Le lys : un peu d’Histoire

Rapporté d’Orient en France par les Croisés, le lis (blanc) fut associé à la vierge Marie. Le lis fleurit alors dans les œuvres et ouvrages religieux dédiés à Marie : fleurs de lys, couronnes de lis et tapis de lis y sont abondamment représentés.

Les langages des fleurs avec La fleur de lys a été l’emblème du pouvoir et/ou du sacré dans de nombreuses civilisations. En France, le lys devient le signe de la souveraineté à la fin du XIIe siècle. Le motif floral du lis est brodé sur les habits du sacre royal et les monarques le choisissent comme insigne. Jusqu’à la Révolution, la fleur de lys symbolisera la France.

Le lis, superbe fleur, est à l’origine des prénoms Liliane et Lilian.

Les langages des fleurs

Le lys : des vertus médicinales

L’utilisation du lys comme plante médicinale est ancestrale. On sait aujourd’hui que le lys contient du bore dont on fait l’acide borique.

Les pétales de lys, frais ou macérés dans l’alcool seraient un excellent antiseptique et accélèreraient la cicatrisation des plaies et brûlures.

Le bulbe de lis, pilé cru, appliqué sur les cors au pied les ferait disparaître. En cosmétologie, le lys est un allié de la beauté de la peau. Contre la couperose, les rides, la congestion du visage le lis ferait des merveilles. Les pétales ou le bulbe de lys, bouilli dans du lait et réduit en purée, soulageraient les affections de la peau, dermites ou irritations.

Le lys : une fleur parfumée

Le lys séduit aussi par son odeur puissante et suave. Les Romains, créateurs et amateurs d’essences et de parfums de fleur, utilisaient beaucoup le lys, (lirium).

Les langages des fleurs

Lys, bouquet de lys : entretien

Les langages des fleurs . Placez le bouquet de lys dans un endroit clair, ça aide l’ouverture des lys en bouton.

Evitez aux lys les sources de chaleur (radiateur, télé,…) Les fleurs se déshydratent vite. Ne placez surtout pas votre « bouquet de lys » en plein soleil !

Coupez les étamines, au cœur du lys : vos fleurs dureront beaucoup plus longtemps.

Changez l’eau des lys tous les 2-3 jours et recoupez les tiges à chaque fois.

Source : https://www.123fleurs.com

Laisser une reponse